Art dramatique

Concentration

Tu as le goût du risque? Tu veux te découvrir et te définir?
Tu veux créer, t’épanouir, t’ouvrir aux autres et t’affirmer?
Viens vivre l’expérience incroyable de la famille de l’art dramatique.

Tu pourras y acquérir :

  • Une meilleure confiance en soi;
  • Une capacité à t’exprimer et à prendre la parole;
  • Une plus grande facilité à créer des histoires, à interpréter des personnages et à apprécier des pièces de théâtre;
  • Une plus grande connaissance des notions et techniques de l’art dramatique.

En plus des activités d’apprentissages très variées en classe, tu pourras assister à trois pièces de théâtre (deux spectacles à Sherbrooke et un à Montréal).

Coût : 100 $

Responsables de la concentration : Patrick Cantin et Vicky Perron
patrick.cantin@csdessommets.qc.ca
vicky.perron@csdessommets.qc.ca

L’art dramatique, pour trouver en soi la force de se dépasser!

Page Facebook de La Caravane : https://www.facebook.com/troupelacaravane

La Caravane,  c’est:

  • 20 productions théâtrales réalisées par nos jeunes depuis sa création en 2002.
  • 317 élèves et collaborateurs et 2 714 heures de répétitions.
  • 99 représentations et 36 953 spectateurs
  • 814 costumes
  • 12 133 kilos de bois,  6402 vis et  7,49 gallons de colle chaude
  • 432 pistes sonores

 

Faire partie de la Caravane, c’est :

  • Un travail qui demande de la minutie et du mégalo, de suivre le chemin de briques qui nous mène inexorablement ailleurs. (Le Magicien d’Oz) Un chemin parfois difficile et où l’on passe de durs moments. (Mauvais Quart d’Heure)
  • La possibilité d’incarner une panoplie de rôles, de jouer une pimpante jeune dame ou bien le prince des voleurs. (Aladin) Chaque pièce est un tour de force, où l’on déploie son génie pour éviter que tout se termine dans une macabre fantaisie. (Jeu de Massacre)
  • La chance d’avoir été soutenue et chouchouté par un public généreux durant ces quatorze années. Les spectacles ayant toujours été bien cotés auprès de la critique. (Coté Drôle) On y retrouve l’éternelle dualité entre le bien et le mal, entre le beau et le laid. (La Belle et la Bête)
  • Et les morts peuvent revenir à la vie. (Frankenstein)
  • Ce sont des histoires universelles. (Contes du Monde) C’est une exploration de l’humain, au centre de nous-même, où nous affrontons nos propres fantômes. (Le Noël de M. Scrooge) C’est une façon différente de voir les choses, un voyage de l’autre côté du miroir. (Alice Au Pays Des Merveilles) C’est de transmettre notre savoir, tout en restant dans l’ombre. (Le Fantôme de l’Opéra) Et de toujours chercher à faire grandir nos jeunes sans qu’ils ne perdent leur capacité d’émerveillement. (Peter Pan)
  • Mais, c’est surtout un endroit où l’on peut s’exprimer avec la force que l’on souhaite, sans peur de déranger, c’est un endroit festif. (Moulin Rouge) Une aventure artistique qui leur fait comprendre la valeur de l’intégrité et de la vérité. (Pinocchio) C’est de les préparer à quitter leur tour d’ivoire pour qu’ils s’imprègnent du monde dans lequel ils vivent. (Edward Aux Mains D’Argent) C’est d’accepter de les voir partir, qu’ils quittent le nid douillet et qu’ils battent de leurs propres ailes. (Le Lac Des Cygnes)
  • Mais avant le grand départ, leur permettre de se créer de beaux souvenirs, de les magnifier. (Big Fish). Un chassé-croisé entre l’amour, l’amitié, la famille. (Circolo Vizioso) Sans oublier de prendre avec eux un brin de folie. (Le Chat Dans Le Chapeau) Car peu importe où ils partiront, tant que nous serons ensembles, nous serons cette grande famille. (Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire)